JDD

Le Journal du Dimanche (393)

Lundi : Aller déjeuner aux Vapeurs à Trouville est toujours une joie. Passage à Villers-sur-Mer, un des lieux familiaux. Un tour au tennis, sur la plage, au marché et au café du coin où une succession de Roger tient le zinc. Comme nous nous le disons avec un cousin, les traumatismes de l'enfance sont les douceurs de l'adultie. Mardi : Rien. Mais vraiment rien. La contemplation dans toute sa splendeur. Mercredi : Marche de quelques kilomêtres pour atteindre le restaurant du déjeuner. Retour par le même chemin. La maïeutique en plein. Des enfants qui causent, qui causent... : "Dis Papa, c'est quoi cette bouteille de lait ?". Jeudi : Le TEDx Paris du 6 octobre prochain avance bien. D'ailleurs en ce jour, Michel Levy-Provencal a annoncé la sortie du nouveau site web. Coté programme, je ne peux toujours rien vous dire, c'est le jeu, mais déjà nous pensons qu'il va...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (393)" »

Le Journal du Dimanche (392)

Lundi : Toujours aussi loin, toujours au soleil, toujours aussi bien. Un rythme lent : activité légère le matin ou rien si l'après-midi est chargée. En tout cas, du goûter au diner : bord de piscine avec vue. Mardi : Canoë. 11 km de descente. Maux de bras. Mais joies. Mercredi : Je crois que je vais reprendre le Buzzomètre old school adapté à 2012. Jeudi : TEDx. On en cause, on en cause et pendant ce temps là, y'a des petites mains dont votre serviteur qui bossent pour que le programme soit bath'. Du boulot la recherche de "talkers". Y'en a un qui pourrait d'ailleurs être envoyé à TED Global. Un français, oui m'sieur dames et qui en plus cause d'un sujet étonnant. Un truc de malade mental. Vendredi : "OUAIS" fut le mot répété en boucle quand une proposition de McDo a été faite en boutade. 15 jours...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (392)" »

Le Journal du Dimanche (391)

Lundi : Troisième jour en mode calme, luxe et volupté. Loin. Il faudrait que tout le monde puisse de temps en temps profiter de ce genre de tryptique. Sinon, l'ami Darkplanneur publie une interview en deux parties : 1 - 2. Mardi : Un truc de dingue : entendre un homme couiner. Effet accentué avec le téléphone. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu cela, moi c'était ma première fois aujourd'hui. Un homme qui ne maîtrise pas ses émotions cela pourrait être beau, mais là, vraiment pas. Ce qu'il y avait d'amusant en plus c'est que ce pauvre homme n'a toujours pas compris ce qu'il lui arrivait. Mais bon, il m'aura au moins fait marrer avec ses sons sur-aiguës tendance castra. Mercredi : Depuis le début des vacances, je roule avec une plaque d'immatriculation allemande. Les bonheurs de la location de gros tanks. Alors évidemment, les gens pensent...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (391)" »

Le Journal du Dimanche (390)

Lundi : Une nouvelle compétition gagnée. Un nouveau client rentré. J'aime bien ces semaines qui commencent par de belles nouvelles. Mes équipes sont formidables. Mardi : Après quelques allers retours, je signe des papiers importants, non pas pour ma vie professionnelles, mais pour ma vie tout court. Le droit français est ce qu'il est qu'il faut en passer par l'écrit. Je signe aussi des papiers pour ma vie professionnelle, mais on s'en fout un peu non ? Mercredi : Déjeuner de famille. En fait tête-à-tête. Après le notaire. Jeudi : Une rencontre hallucinante entre deux mondes : une jeune pousse en explosion et un vieux groupe en implosion. La première est ressortie de là avec des certitudes, la seconde en ayant rajeuni de vingt ans. Au moins. Vendredi : Dernier jour de présence physique chez Vanksen. La chose que je retiens de cette mission : la qualité de mes collaborateurs....

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (390)" »

Le Journal du Dimanche (389)

Lundi : Diner à La Société en terrasse dans mon VIème chéri... avec que des femmes. Seul homme. J'aime bien ces moments. Elles étaient belles en plus. Et intelligentes. Et surtout, élégantes... humainement. Leurs regards aussi. Mardi : Au sommet d'un immeuble d'un groupe média, je regarde les gens en bas. Des fourmis. Petites âmes qui marchent vers ce qu'elles veulent. Souvent seules. Et Alain Souchon qui revient avec son Ultra moderne solitude. Mon médecin chinois me dit souvent : "ce que tu constates est ce à quoi tu es sensible". Mercredi : Je déjeune au 39 V, un restaurant au sommet d'un immeuble avenue George V à Paris. Un lieu branchouille d'une étoile. A peine sortie du lieu, une amie me demande par sms comment j'ai trouvé le lieu. Je l'appelle... elle me dit que sa copine RP du lieu a eu l'info comme quoi "Mry le blogueur influent...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (389)" »

Le Journal du Dimanche (388)

Lundi : Je déjeune avec un client qui ne sera plus un client. Un truc intéressant. Ce n'est pas de sa faute, ni de la mienne. Mais nous arrivons à dépasser les contingences momentanées pour nous parler sans tabou. Un échange de dépassement de soi passionnant quand on analyse la mécanique... Mardi : Présentation client un peu particulière. Que des potes en face. Je fais un discours introductif pour mettre à l'aise nos sentiments. La consultante, brillante comme d'habitude, enchaîne. Je ne sais pas si nous gagnerons ce budget, mais cette expérience est enrichissante. Arriver à trouver les mots (ou les gestes) qui désaffectivent l'échange pour le rendre professionnel est un exercice qui finalement renforce l'affection. Mercredi : En province toute la journée. Un train bloqué, et paf... un taxi pour attraper la gare suivante, cent kilometres. Je n'avais encore jamais fait ça. Jeudi : Une journée en contresens. Au...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (388)" »

Le Journal du Dimanche (387)

Lundi : J'ai recommencé. Oui, une nouvelle fois. Encore. Je sais, c'est dingue. En tout cas pour moi. Il faut vraiment que je sois obligé pour agir ainsi. Mais voilà, je n'ai pas eu le choix. La question que je me pose maintenant est : vais-je encore recommencer à prolonger mon arrêt maladie ? A suivre... Mardi : J'ai parlé avec ma 7ème génération. Cela a un coté 7ème compagnie, mais en sérieux. En tendre. En transmission. Une expérience en live pour savoir si on retient ce "talker" pour le prochain TEDx du 6 octobre à l'Olympia. Nous étions une quinzaine. Tout le monde a joué le jeu, c'était très instructif. La question : A 1 200, comment faire le rendu d'expérience ?... Mercredi : Passer du temps avec son fils, il n'y a rien de mieux. Pour le reste, il y a... Oui, j'aime beaucoup cette publicité. Jeudi :...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (387)" »

Le Journal du Dimanche (386)

Lundi : Pestacle de fin d'année d'enfants. je crois que c'est la première fois qu'une bande de sales gosses de huit/neuf ans ressemblent à ce qu'ils seront adolescents. Ils vont morfler les professeurs ! Mardi : Une journée au téléphone à raconter ce qui se passe à plein de gens qu'il fallait que je prévienne. Oui, je sais, c'est obscur pour les autres. Mais comme c'est ce qui a marqué cette journée... Mercredi : Quand tu marches dans la mer, tu prends des minéraux en pagaille. Quand tu marches dans le sable, tu prends de l'iode en pagaille. Quand tu marches dans la ville, tu prends de l'échappement d'essence en pagaille. C'est où le mieux pour aller mieux ? Jeudi : Aperitweet, Digital Beer... mais surtout encore une équipe de football en blanc qui perd depuis que la France s'est faite sortir samedi dernier. La France, l'Angleterre, le Portugal et...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (386)" »

Le Journal du Dimanche (385)

Lundi : J'ai fait un truc aujourd'hui que je n'avais jamais fait de ma vie. Un truc radical, un truc de dingue. Un truc qui j'espère ne m'arrivera plus jamais : j'ai été obligé de me mettre en arrêt maladie. Mardi : Déjeuner à l'Auberge du 15, rue de la Santé à Paris. Si le décor est sommaire voire kitchissime, l'assiette raconte une vraie histoire, un vrai bonheur de déjeuner là !... Courrez-y. Mercredi : C'est le jour des enfants. Je réconforte un cœur. Et du coq à l'âne, je cause de la ressemblance des effets de la thyroïde et du clitoris. Allez comprendre où les conversations peuvent mener. Jeudi : Parfois, tu parles avec des gens et parfois tu parles avec un Homme. Vendredi : Je salue un collaborateur qui s'en va. Un très bon. Une graine de champion du monde. Il y croit, j'y crois pour lui, aussi....

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (385)" »

Le Journal du Dimanche (384)

Lundi : Déjeuner à l'Arpège. Une excellente initiative de Arnaud Dassier et consorts d'organiser dans d'excellentes tables un déjeuner gastronomique pour twittos de plus de cinq mille followers. Merci à mes followers. Mardi : Je prends une décision lourde de conséquence. Je m'aide à la tenir en activant une réaction en chaîne. Ce qu'il y a de bien avec les gens, quand on les connait, c'est qu'on est jamais déçu. Veni vidi... Mercredi : Dans la nuit, je corrige et amende un discours qui sera prononcé devant deux cents personnes super importantes le 18 juin. Le monsieur qui va le prononcer me félicite. Là aussi j'ai fait quelque chose de bien. Il paraît qu'il faut que j'apprenne à assumer quand je fais quelque chose de bien... Jeudi : Déjeuner chez Hanawa avec une jolie femme avec laquelle j'échange divers propos sur la stratégie digitale de son média. J'aime bien discuter...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (384)" »

Le Journal du Dimanche (383)

Lundi : J'essaye de reprendre une activité normale, mais c'est encore l'enfer. Dans l'après midi, je reçois une offre de job étonnante. C'est marrant de se faire chasser, flatteur. La seule question à se poser dans ce cas là est celle de savoir si on est content avec ce qu'on a ou pas. Si non, il faut changer. Mardi : Je fête mon anniversaire. Des centaines de messages. Première fois qu'il y en a autant. Une autre première fois : en cinq jours, j'ai pris deux fois le même taxi dans des endroits différents. Il m'a reconnu et m'a dit de jouer au loto. J'ai joué. Mercredi : Une journée à Luxembourg. Une réunion de chiffres, de perspectives et d'envie pendant une journée. Quelques pensées s'échappent, notamment une : se demander comment apprendre à dire "c'est bien" à une personne qui ne l'exprime jamais. Jeudi : Dernière émission en mode...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (383)" »

Le Journal du Dimanche (382)

Lundi : C'était férié ce lundi. Encore un jour férié au mois de mai. C'est dingue le nombre de jours fériés pour un seul mois. Y'en a vraiment trop. Si. Je trouve. J'en profite pour rester allongé toute la journée. Mardi : Encore un tour à l'hopital. Comme l'impression que ces cons ne me disent pas tout. Qu'ils soignent la conséquence (l'arthrite) et pas la cause (?). Le genou est le trait d'union entre le je et le nous. Je décide de changer de spécialistes. Comme si je perdais mon temps avec la médecine occidentale. Mercredi : Orange sort sa nouvelle gamme de prix pour tous. De sérieux efforts sur les prix et l'amplification de la qualité de service. Et, évidemment, la qualité du réseau. Bon, ce qui m'a bien plu dans toutes ces annonces est qu'Orange va sortir avec Intel son propre terminal. Bien joué. Jeudi : Les soirées...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (382)" »

Le Journal du Dimanche (381)

Lundi : Horizontal. J'ai cultivé cette posture. Mon genou continue de me lancer. Une douleur de bête mais bon, Grand Maman m'a tellement répété qu'il fallait prendre la posture du mandarin dans la souffrance... une politesse, une grâce. Mardi : voir lundi. Mercredi : L'ami Dubuc prépare son prochain livre avec le même complice que la fois précédente, l'illustre Nico Prat. Là, ils vont causer politique et réseaux sociaux. Impatient de lire la chose... et ouais, j'ai répondu à des questions. Jeudi : Déjeuner dans le jardin avec un ami qui me raconte que des gens bien intentionnés viennent de lui lacher quatre cent mille euros pour sa belle start-up dont je me suis fait ici le défenseur. Il devrait communiquer la chose soit début juin, soit debut septembre En tout, très heureux pour lui... Vendredi : Un aller-retour à Strasbourg pour assister à une assemblée générale de sociétaires et...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (381)" »

Le Journal du Dimanche (380)

Lundi : Pots d'aurevoir dans différents lieux de la République. Une fin de règne, un dégazage vers l'opposition. Maintenant, j'espère que les idées libérales vont pouvoir être reprises par ceux qui verront que le modèle qu'on nous impose n'est toujours pas le bon. Fingers crossed. Mardi : Une journée à l'hôpital. Une journée de douleurs, de pleurs et de haine contre la soumission au corps. Me voilà allongé en fin de journée. Je n'ai pas bougé pendant deux jours. Mercredi : voir mardi. Jeudi : voir mercredi. Vendredi : Je sors pour un déjeuner. J'avais d'autres choses à faire. Et puis finalement, retour à Casa. Le truc bien de la journée est mon test réussi du service Uber. Bonnes voitures confortables avec des chauffeurs plutôt soucieux de mon bien être. Samedi : voir jeudi. Dimanche : « Deux dangers ne cessent de menacer le monde; l'ordre et le désordre.» Paul...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (380)" »

Le Journal du Dimanche (379)

Lundi : Un déjeuner improbable avec un homme qui veut se lancer dans le digital à plus de 70 ans. J'aime l'idée. J'ai du être déstabilisé par cette mise en perspective, j'ai chu en scooter, le genou en compote. Quelques heures aux urgences à Cochin. Douleurs insupportables. Mardi : Jour férié. Cela fait du bien. Mercredi : Le changement, c'est maintenant. Oui. Bon pas celui que vous croyez. Un autre. Nécessaire et crucial pour un truc que je gère. Ok, j'en parle pas plus. Pas le droit. Jeudi : Rencontrer un mouton à cinq pattes est toujours excitant. On a envie de le recruter, on cherche une place, une organisation... un mouton à cinq pattes fait cogiter sur une organisation et peut-être que dans cette réflexion la place s'ouvre tout naturellement. Faire tout pour. Vendredi : Avignon, 24 heures d'arrêt. Oxatis, comme l'année dernière, organise ses Journées Oxygène. Oxatis met...

Lire la suite "Le Journal du Dimanche (379)" »