« François Hollande et Ségolène Royal : Souvenir, attention danger | Accueil | Les Jolies du Jeudi de She pressed play... »

En fait, Facebook ne change pas, c'est toujours un média social...

6a00d8341c5abc53ef00e54f405c6e8833-pi Ce qu'il y a de bien avec les évolutions technologiques, c'est qu'elles nous remettent en face de l'essentiel.

 

En l'espèce, Facebook vient d'apporter des modifications significatives dans sa gestion de sa vie online. Maintenant il est possible de lire tout ce que vous avez publié sur ce média social. L'historique est accessible à tous. Facebook renforce donc l'idée que l'anonymat n'a pas le droit de cité... ou tout du moins encore moins.

 

D'un autre coté est-ce une nouveauté ?... L'ADN de Facebook est de montrer son visage, son prénom, son nom et la réalité de qui nous sommes. L'ADN de Facebook est le Yearbook des universités américaines. Nous sommes donc loin de l'anonymat.

Dans la même veine, il n'est pas difficile de comprendre qu'un profil Facebook est la médiatisation d'un comportement, d'une activité, d'un état etc... Nous sommes bel et bien dans l'extime en plein et très loin de l'intime. Imaginer le contraire est une ineptie.

 

Alors j'entends dans les débats sur Facebook, les cassandres pointer du doigt que les changements de Facebook portent atteinte à l'intimité de la vie privée... Il y a donc un problème de compréhension de l'outil.

 

Il y a aussi un problème de compréhension de la portée de cet outil.

 

Nous sommes loin du monde des bisounours. Facebook est un outil de mise en relation qui a comme ambition de faire rebondir les gens de profils en profils et non plus de site web en site web comme il y a dix ans. Le paradigme a changé avec l'avènement de la conversation. Ce qu'on appelle les médias sociaux (ceux qui relient les internautes entre eux) comme Facebook ou Twitter, pose les fondements d'un Social Graph dont chacun représente un point d'échange. Ce blog comme mes profils facebook, twitter ou google+ sont des noeuds conversationnels et tout ce qui va dans ce sens va donc dans le sens de la conversation entre les internautes.

 

Alors, croire qu'un réseau/média social est de l'intime est une ineptie sémantique grave. La conversation sur le net va de plus en plus être ouverte et non anonyme. Et Facebook n'est qu'un de ses éléments de cette modification qui dit que nous passons d'un média descendant à un média horizontal qui participe à l'animation de nos vies, tous les jours.

 

 

05/10/2011

TrackBack

URL de trackback pour cette note :
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c5abc53ef014e8c08c5a3970d

Ci-dessous la liste des blogs faisant référence à la note En fait, Facebook ne change pas, c'est toujours un média social...:

Commentaires