« Salif Keita - La Différence | Accueil | Il y a de Vanessa Paradis »

Le journal du Dimanche (246)

Lundi : C'est l'histoire d'une seconde. Tu fais face. Tu te montres fort. Tu as des enfants. A l'intérieur, c'est un champs de ruines. Tu t'occupes avec des futilités de la vie de tous les jours. Heureusement que les cons sont là, cela détend un con.

Mardi : Petit acte de régression de ton fils. Il faut lui montrer ta peine, pour qu'il passe mieux le cap aussi.

Mercredi : Tu fais des trucs et des bidules pour t'occuper, tu écoutes des gens, mais les gens c'est pas ton truc aujourd'hui. En plus, tu t'énerves pour rien, tu te laisses envahir, alors qu'en général tu es froid et cynique quand ce n'est pas ceux que tu considères être des tiens.

Jeudi : 900 personnes dans une église pour dire au revoir à un homme. Il y a des morts qui saisissent plus que d'autres. 44 ans. 4 enfants. Que veux-tu, c'est plus que la loose.

Vendredi : Aynoah. Terminus. En famille. Assemblée. Sous terre. Poste restante.

Samedi : S'enfermer tout contre les siens, il pleut dehors.

Dimanche :

La mort n'est rien. Je suis simplement passé
Dans la pièce à côté.
Je suis moi, vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres,
Nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait,
N'employez pas de ton différent
Ne prenez pas un ton solennel et triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble
Priez, souriez, pensez à moi.
Que mon nom soit prononcé comme il a toujours été.
Sans emphase d'aucune sorte, sans trace d'ombre
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Pourquoi serais- je hors de votre pensée
Simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je vous attends. Je ne suis pas loin
Juste de l'autre côté du chemin
Vous voyez, tout est bien

Charles Péguy

Retrouvez tous les JiDéDé .

Pour me suivre sur Twitter : http://twitter.com/MryEmery

Contact_1Vu, telephonu, skypu : des gens biens. Ouais, que des gens biens au fond.

06/12/2009

TrackBack

URL de trackback pour cette note :
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c5abc53ef01287619b3e1970c

Ci-dessous la liste des blogs faisant référence à la note

:

Commentaires