« Concours : Positionne toi ! RESULTAT FINAL | Accueil | Le (contre) sens de la vie... »

Célébrièveté

Mire Geekment correct, Paris web tv, Six35 et d'autres comme les Tomcast (quoique pour Thomas Clément, la volonté d'avoir une émission de télé un jour est une ambition assumée et avouée que j'encourage, en l'espèce...) ou des émissions sur Gaspanik Tv sont des émissions construites comme des émissions de télévision même s'ils s'en défendent car la volonté affichée est "web" et interactive... Six35 pousse même l'idée jusqu'à écrire qu'ils sont le JT (idest : Journal Télévisé) du web, tout simplement...

La question que je me pose au delà de ces différents épiphénomènes caricaturant la télévision, qui verront leurs vies dépendantes des hommes et à leur capacité à trouver de l'évènement (comme Thomas avec Beigbeder, notamment), est la place de notre pertinence et de notre capacité à inventer un autre contenu ne singeant pas les contenus télé existants.

Bien sur, je me suis amusé avec différents compères à faire des bêtises en vidéo mais sans volonté autre que de faire la blague... Même chose pour Seba Tv et Bonjour America de notre incontournable Vinvin qui ne peuvent entrer dans cette catégorie car la volonté est/était de s'affirmer comme acteur/auteur... Effet transformé pour Vinvin quand on voit ce qu'il fait chez Seesmic !... Bravo à lui !

Notre pertinence donc. D'abord tout format qui ressemble à une émission de télévision essaye de masquer une forme de gène, à mon sens, ou une frustration peut être, de ne pas faire partie de l'histoire qui se déroule sur le petit écran (seules exceptions sur le net pour moi : iPol, Intruders sauf les "plateaux", LaTéléLibre ou encore l'épisode du Politcshow sur Bayrou.)
J'ai participé au développement de deux émissions l'une que vous connaissez déjà sur Paris Première, l'autre qui arrive sur la TNT (j'en reparlerai). Là, j'ai pu toucher du doigt comment les gens de la télé voient les shows sur le web : un laboratoire d'idées à prendre car les gens du web sont égotiques et que la télévision n'aime pas ceux qui ne la sert pas (comme le rappel si souvent Michel Drucker...).

Webtv Bien évidemment, il n'y a pas de mal à essayer quelque chose, mais ne prenons plus nos vessies pour des lanternes... car le monde de la télévision est tout petit. Un blogueur me racontait, il n'y a pas très longtemps, que sa "rentrée sur Canal +" avait été empêchée à cause d'un problème perso... Marrant, quand on sait qu'il n'avait, en fait, pas été retenu dans le grand casting qui avait été organisé au début de l'été... et auquel je participais non pas en tant que casteur ou casté mais en donnant un coup de main dans la recherche des talents...

En somme, la mégalomanie due à l'exposition éphémère sur le web même via un blog influent (!) ne doit jamais nous faire oublier que nous ne sommes rien si ce n'est peut être les futurs objets d'un quart d'heure de célébrité. La pierre n'est jamais finie d'être taillée.

   

PS : le titre de cette note est tiré d'un livre de Jérôme Béglé.

16/01/2008

TrackBack

URL de trackback pour cette note :
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c5abc53ef00e54fdd45898833

Ci-dessous la liste des blogs faisant référence à la note

:

Commentaires