« Trois jours de penchiaison | Accueil | Concours "Ta tête dedans" : deux hommes et deux femmes »

Embruns penchié

Embruns_penchi "Ô Captain my captain ne vois-tu rien venir... par derrière" c'est un peu le credo de notre Embruns. Confesseur de jeunes hommes en rut tous les premiers mercredis du mois lors de Paris Carnet, le Embruns marche à tout du moment qu'il soit au centre. Contemplatif, passif, il s'emporte par quête du bon mot, de la belle tirade et de sa satisfaction.
C'est comme cette goutte qui tombe dans le boxer. Lui, il aurait tendance à la cajoler, la caresser, se mirer dedans voire la boire... parce qu'elle est sienne ! Le comble est sa rubrique "Ce qu'ils en disent".

Et militant avec ça. Bien sur de la cause gay (ah oui, Embruns est gay et aime à dire que nous sommes tous gays sauf ceux qui ne le savent pas encore...). C'est marrant le militantisme, on se demande toujours pourquoi on a besoin de revendiquer telle ou telle chose... comme si ce n'était au fond pas vraiment digéré.

Alors sachant tout cela, rien d'étonnant à la construction de son blog, l'important est au milieu, les deux autres colonnes sont là pour divertir la foule à gauche par des liens, à droite par de grands coups de lèche des commentateurs (et peu de tateuses...). Et parfois, une petite guéguerre avec un blogueur car il faut bien donner des jeux au peuple pour qu'il aime.

Ah Captain my captain pourquoi traines-tu encore dans cette blogosphère, tu vaux mieux que cela et les petits mecs suçeurs ne sont pas à la hauteur de ce que tu vas t'engager à faire fin septembre. A moins qu'au fond, tu ne sois que l'esclave de ta maîtrise.

Fin de la première série de blogueurs. L'amour sera la première idée penchiée. A moins que vous n'ayez d'autres idées...

25/08/2006

TrackBack

URL de trackback pour cette note :
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c5abc53ef00d834e1768f69e2

Ci-dessous la liste des blogs faisant référence à la note Embruns penchié:

Commentaires