« Parodie de la publicité Orange... Respirez avant. | Accueil | Les Jolies du jeudi de Erotic Photos »

Valérie Boyer, Navie et les internautes

Medium_logo_france_info

Ma chronique hebdomadaire du mercredi soir sur France Info : (il n'y a pas de podcast possible)...

Olivier Emond : Aujourd’hui Emery vous allez nous raconter l’histoire d’une femme ronde

Emery : Oui Olivier, elle s’appelle Navie et elle tient un blog éponyme. Navie travaille dans le monde de la communication. Elle assume ses rondeurs, elle en parle, elle les affiche et même il lui arrive de poser nue pour ses lecteurs ou pour se faire plaisir.

Et elle l’affirme : « les hommes préfèrent les grosses ! ». Oui Navie est une femme généreuse qui s’assume et dont la joie de vivre fait plaisir à lire.

Et puis Navie, c’est aussi une blogueuse forte en gueule, truculente. Quand elle aime, elle l’écrit, quand elle n’aime pas, elle l’écrit aussi.

Vous me direz, pourquoi je vous parle d’elle aujourd’hui ?

Tout simplement parce que Navie est remontée contre la proposition de loi qui fait débat sur le net depuis le début de la semaine.

Cette proposition déposée sur le bureau de l’Assemblée Nationale par Valérie Boyer, Députée UMP des Bouches du Rhône, est relative aux photographies d'images corporelles retouchées.

En gros et pour faire simple, cette proposition de loi vise à condamner toutes les retouches graphiques sur les corps par une amende de 37 500 euros.

Alors, fini les retouches de bourrelets présidentiels dans un canoë kayak dans Paris Match, fini les rajeunissement des Sharon Stones qui ont toujours 20 ans dans Elle, fini les gommages des Rachida Dati qui ne porte plus de bague dans l’Express… et fini toutes les beautés plastiques sur papier glacés pour nous vendre des vêtements dans tous les Vogues, Grazia et consorts !

Oui, chaque fois qu’il sera nécessaire, Valérie Boyer veut qu’on inscrive la mention : « Photographie retouchée afin de modifier l’apparence corporelle d’une personne »

Et il faut dire que l’esprit de cette loi est salutaire afin de faire comprendre à nos chères têtes blondes que le monde n’est pas aussi joli que celui des magazines et que les jeunes filles ne doivent pas essayer de ressembler aux photos des mannequins parce qu’à force elles peuvent tomber dans une maladie terrible qui s’appelle l’anorexie.

Oui, surtout ne pas oublier que tout cela n’est que l’invention d’un monde où « les femmes n’ont ni poil, ni cerne, ni pore, ni graisse, ni carie… ni âme » comme l’écrit Navie.

Olivier : Alors pourquoi cela énerve Navie ?

Emery : Navie et pas qu’elle ! Depuis quelques jours le web s’est emparé du sujet.

Certains internautes se demandent si les femmes refaites doivent porter sur elles l’indication de leurs modifications. Imaginez une pancarte autour du coup d’une femme témoignant de ses changements : « avant j’avais un 90A aujourd’hui j’ai un 90D ! » ou bien de même avec un homme passé d’un timide 10 cm à imposant 20 cm…

D’autres affirment que les talonnettes sont  une marque de modification de l’apparence corporelle et certaines blogueuses vont même à dire qu’il faudrait interdire le maquillage !...

En somme, tout dans la vie réelle est sujet à caution… alors pourquoi condamner un graphiste et pas les chirurgiens esthétiques, les couturiers, les maquilleurs etc… etc…

Mais ce qui agace Navie, Olivier, est la lettre de la loi. Parce que, si elle est d’accord avec l’esprit de cette proposition qui dit qu’il faut montrer à tout un chacun les retouches sur les photos, elle est remontée contre le tout répressif qui se dégage de cette loi.

Oui, ce tout répressif qui permet à Valérie Boyer de faire un coup de communication sans se poser la question de savoir si finalement elle n’a pas un rôle d’éducation plus que de mère fouetarde agace Navie !

Cela pose d’ailleurs la question du rôle du parlementaire... et aussi de son coté exemplaire !

Olivier : Comment ça exemplaire ?

Emery : J’ai été étonné par ce que racontait Navie, alors j’ai vérifié.

Navie a regardé les photos de Valérie Boyer sur son site internet.

Elle s’est rendu compte que la photo du site de l’élue des Bouches du Rhone est une photo qui a été retouchée. Oui, il y a eu un travail sur la lumière, probablement un filtre de couleur a été posé sur l’image. Les rides aux commissures des lèvres, des yeux et sur le front ont été atténués. Les dents ont été blanchies…

En somme, Valérie Boyer souhaite appliquer aux autres ce qu’elle ne s’applique pas à elle-même. Et cela aussi énerve Navie et les internautes.

23/09/2009

TrackBack

URL de trackback pour cette note :
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c5abc53ef0120a592fdb2970b

Ci-dessous la liste des blogs faisant référence à la note Valérie Boyer, Navie et les internautes:

Commentaires