« Les Copains d'abord : La Presse jamais aussi libre sous Nicolas Sarkozy. | Accueil | Trendybuzz m'a posé des questions »

Jeff Koons au Château de Versailles

Un bonheur, un ravissement, un lieu de contraste... C'est ce que vous allez ressentir en sortant de l'exposition de Jeff Koons dans les galeries et les jardins du Château de Versailles.

Jja Jeff Koons, ancien amant de la Cicciolina, est un artiste contemporain narratif qui, à la manière d'un Ora Ito détourne les éléments de la vie quotidienne. Et puis, il y a Jean-Jacques, le tôlier, le maître des lieux, celui qui en a eu l'idée... Jean-Jacques le débonnaire, à la cool dans un habit de monsieur tout le monde pas rasé, revenant peut être d'un lieu que la police tolère mais que la morale réprouve, un blogueur en somme. Oui, je décris l'ancien ministre de la Culture, patron de Beaubourg, du Palazzo Grassi, ... Jean-Jacques Aillagon comme conférencier qui attire les regards de la vingtaine de blogueur présents sur les oppositions de style pour mieux les révéler sur son Versailles, lieu d'images qui ferait rougir n'importe quel flick'r, et sur l'art contemporain qui nous entoure. Jean-Jacques a fait partager sa passion pour les Arts. Et, en confiance, il s'est lâché un peu et c'est là qu'on a commencé à voir arriver la fièvre du samedi soir en rappelant que les oeuvres de Jeff Koons avaient un message érotique. Et Jean-Jacques nous a qualifié : Nous, blogueurs, sommes les Madame de Sévigné contemporaines !... Mais je m'égare.

Rabbit Jeff Koons au Château de Versailles donc. Artiste décalé qui ne laisse pas insensible, artiste communiquant sur des évidences de tous les jours pour mieux nous les faire redécouvrir. On démarre sur une interpellation, on termine sur une mise en perspective. C'est cela Jeff Koons... Et puis, vous connaissez forcément son Ballon Dog (en photo), bestiole gonflable réalisée en inox, voire même sa dernière création Split-Rocker. Mais, dans l'univers du Château, c'est questionnant.

Et puis, il faut avouer que comme vous, j'ai déjà mis les pieds, enfant, adoslecent, au Château de Versailles, il m'est même arrivé d'y diner avec les Amis du Château... mais y retourner pour la visite au milieu des bans de touristes ne m'a jamais attiré. Avec Jeff Koons dans la place, ce n'est plus le Château de l'Histoire, c'est un Château en vie. Courez-y jusqu'en décembre et pour commencer à découvrir la chose, il y a un parcours initiatique (réalisation Spoka) de l'exposition, .

15/09/2008

TrackBack

URL de trackback pour cette note :
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c5abc53ef010534a7ddf0970c

Ci-dessous la liste des blogs faisant référence à la note

:

Commentaires