« Une érection pour vendre une playstation... | Accueil | Opération Kinder de Lycos : Pourquoi je reçois ce mail ? »

A table et compagnie : Un nouveau blog de filles culinaires en quête de satisfactions monétaires !

   

Image_3A table et compagnie est un blog de filles culinaires. Quatre blogueuses que je connais et apprécie pour au moins deux d'entre elles, Mercotte, Pascale, Anne et Cléa, se sont associées pour créer un blog féminin autour de la cuisine. Le blog est construit comme un magazine féminin on line mono thématique autour de rubriques très girly, de recettes et de pub google !

Qu'en penser ?

D'abord je passe rapidement sur la baseline avec les macarons so girly : "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la cuisine et l'art de vivre" que je trouve terriblement putassière et prétentieuse.

Ensuite, c'est un blog collectif. Il existe peu de cas comme BienBienBien qui ont démontré qu'on pouvait non seulement tenir son blog et un autre blog. Rapidement le blog collectif devient déceptif... Là, nous verrons bien le résultat.

Plus questionnant encore est que ce magazine a déjà les travers des blogs de filles (...et vous savez comme je les connais !). Tout est bien, tout est beau, tout est bon. A croire que nos bloggueuses ne veulent pas faire de vague dans l'optique de recevoir une manne publicitaire... J'avoue préférer le blog Chroniques du Plaisir ou encore le projet LesGouteurs.tv qui ont le mérite de dire les choses. Ce que je crains, c'est que l'hypocrisie des blogs de filles soit bien présente sur ce blog trop consensuel sur un sujet si important.

Sur le blog de l'une d'entre elles, j'ai pu lire la liste presqu'exhaustive de comment gagner de l'argent avec son blog. Evidemment si l'intention est compréhensible, le résultat est autre. Gagner de l'argent avec son blog est proche du mythe. Nous sommes une petite poignée à avoir gagné des sommes plus que significatives pendant des temps assez courts somme toute. Penser une seconde que les blogs, qui participent de facto à l'économie 2.0, puissent rapporter suffisamment d'argent à leur auteur est une ineptie. Il faut savoir que la fameuse théorie de Chris Anderson (idest : The Long tail : la somme de micro niches forme un chiffre d'affaires important) s'applique aux marques qui investissent les blogs pas aux auteurs des blogs qui ne récoltent que les décimales de cet ensemble de niches, car ils sont une niche.

Sur le blog, A table et compagnie, la publicité google est bien visible et doublée lorsqu'on pénètre dans les rubriques. Vouloir gagner de l'argent est louable et vu le positionnement et la répétition des encarts cela est une vraie ambition pour nos quatre blogueuses.

La question que je me pose est leur capacité à générer le débat, la controverse pour participer à l'évolution, à l'information, voire à l'éducation de ceux et celles qui viendront lire ce blog féminin culinaire ?

Là, pour l'instant, il n'y a que de la requête publicitaire google ce qui permet une certaine indépendance (un moteur ne reconnait pas les polémiques...). Mais quid de cette indépendance lorsqu'une régie s'implantera. Je connais tous les contrats de régie (j'ai toujours refusé les régies sur mon blog pour garder une réelle liberté...) et les annonceurs n'aiment pas être bousculés sur des blogs... il y a donc fort à parier que nos blogueuses auront, si elles choisissent ce modèle, une indépendance toute relative. La question sera donc de se demander à quoi sert ce nouveau blog frappé du saut terrible "vendu à telle ou telle marque", et , du coup, comme tout blog fade il n'aura plus d'intérêt.

Mais pour l'instant nos quatres blogueuses n'ont pas choisi encore ce modèle... à titre collectif. Attendons...

Image_3_174828_2

19/05/2008

TrackBack

URL de trackback pour cette note :
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c5abc53ef00e5522fbf4f8833

Ci-dessous la liste des blogs faisant référence à la note

:

Commentaires